Nous proposons aussi 

Si le traitement des fibromes qui occasionne des symptômes était jusqu’à présent la myomectomie (enlever le fibrome) par voie chirurgicale (par laparotomie ou laparoscopie), il existe aujourd’hui la possibilité dans un grand nombre de cas choisis, de précéder à un traitement non chirurgical   par radiofréquence (RF). Des avantages indéniables car pas d’opération a proprement parler, pas de cicatrices, peu ou pas douloureux après traitements, avec un taux de succès intéressant et permettant de conserver l’utérus.

Avec la baisses des hormones féminines (ménopause naturelle, précoce, artificielle en cas de cancer du sein, etc ), il peut se produire une sécheresse vaginale, vulvaire (à l’entrée du vagin) qui occasionne des symptômes désagréables comme un inconfort, des démangeaisons, des brûlures , des douleurs lors des rapports, voir des saignements,  pouvant empêcher tout rapport intime. En cas de contre-indication à un traitement hormonal, Le laser co2 Monalisa est particulièrement indiqué :il produit une stimulation de la paroi vaginale et vulvaire qui provoque un afflux de vaisseaux sanguins, avec une épaississement des différentes couches du vagin, une ré-hydratation,   et une lubrification pouvant correspondre à un rajeunissement de la sphère vaginale entrainant une disparitions des symptômes.


Lors de toute intervention chirurgicale des cicatrices sont produites et les processus de guérisons se mettent dès lors en marche pour résorber l’agression cutanée: l’aspect en est un aplatissement, et une diminution de la visibilité de la cicatrice. Pour différentes raisons, quelque fois, cette résorption ne se produit pas et les cicatrices sont très visibles, surélevées, boudinées, voir gênantes ou douloureuses: les chéloïdes. Le traitement par Laser Co2, peut les réduire dans une certaine mesure, sans emplois de crème ou médicaments.


Techniques chirurgicales

Pour le traitement chirurgical de l’endométriose, nous disposons aujourd’hui de de 2 techniques que sont la laparoscopie (coelioscopie, chirurgie mini-invasive, des petits trous) et la laparotomie (chirurgie ouverte): cette dernière n’est utilisée qu’exceptionnellement.

Laparoscopie

Une caméra est introduite à l’intérieur de la cavité abdominale par une incision de 1,5 cm en passant par le nombril pour voir et en y adjoignant 1 à 3 incisions de 5 mm pour l’introduction d’instruments en vue de procéder à un traitement chirurgical. Les avantages sont multiples: moins de douleurs, moins d’infections, moins de saignements, moins de dépression immunitaire, moins de cicatrices, donc plus esthétiques et pour le chirurgien expérimenté une meilleure vision des sites opératoires donc un traitement plus précis et complet. De plus le séjour hospitalier se voit réduit avec un retour à une activité journalière et professionnelle plus rapide. Rarement une intervention conventionnelle par laparotomie (ouverture du ventre , césarienne) peut être utilisée mais devrait être proscrite si possible.

Chirurgie par laparoscopie au laser

Si la chirurgie gynécologique en général et l’endométriose en particulier peut peut être traitée par des moyens habituels (ciseaux, coagulation), Il existe d’autres instruments plus sophistiqués. Parmi eux, le laser Co2 dont le faisceau passe par un canal de travail qui se trouve dans l’optique introduit par la voie ombilicale et manipulée par l’opérateur lui-même : cette façon de procéder permet une chirurgie rapide, précise de section-coagulation-vaporisation pour emporter ou détruire les foyers d’endométriose en minimisant les dégâts thermiques sur les tissus restants. C’est un instrument idéal pour la technique du shaving (passage au ras) sur la paroi intestinale pour enlever les lésions profondes d’endométriose. Le laser C02 aussi adapté pour traiter l'endométriose à tout autre endroits, et particulière,ment adapté pour la vaporisation des endométriomes (kystes ovarien d’endométriose) puisque cela permet de détruire la maladie tout en épargnant l’ovaire. Ce mode de procéder nécessite toutefois une certaine expertise.

Chirurgie Robotique

C’est une technique qui fait appel à une technique de laparoscopie assistée par robot. Elle permet au chirurgien d’opérer assis avec une vision en 3D. Si cette technique représente un avantage pour le confort du chirurgien (pour des opérations longues et difficiles), elle ne permet pas d’avoir un retour de force sur le tissus qui est traité et selon mon expérience, pas un indiquée pour le traitement de l’endométriose.

Hysteroscopie

L’Hystéroscopie diagnostique est une technique micro-invasive qui permet d’effectuer une exploration de l’intérieur de l’utérus en passant par les voies naturelles, sans anesthésie afin de détecter une pathologie (polype, fibromes ou autres) pouvant expliquer des saignements. L’Hystéroscopie opératoire sous narcose, permet de traiter chirurgicalement ces pathologies. Les avantages sont la possibilité d’effectuer des investigations et des opérations peu invasives, sans ou avec un minimum d’anesthésie, en un temps d’hospitalisation très réduit, sans ouverture du ventre.

Surtout un bon bilan avant de prendre une décision !

Notre philosophie

I

Un rendez-vous chez un professionnel

II

Une écoute attentive des symptômes

III

Un examen orienté et méticuleux

IV

Des examens complémentaires adéquats

V

Des hypothèses diagnostiques réalistes

VI

Une stratégie thérapeutique personnalisée

— Technique laparoscopique

" des petites incisions qui permettent de réduire les infections, les saignements, les douleurs, le temps d’hospitalisation, les cicatrices avec ses indéniables avantages esthétiques. "


L’Hôpital de La Tour est un établissement de soins aigus de haut niveau, privé, indépendant et à dimension humaine.

Ancré dans sa mission de restaurer la meilleure qualité de vie possible pour ses patients, l’Hôpital de La Tour a placé l’amélioration continue et le développement de l’excellence médicale au coeur de ses priorités. Des médecins attachés à l’institution et un personnel soignant compétent ainsi qu’une infrastructure équipée des dernières technologies soutiennent ces objectifs. Il est le seul établissement privé en Suisse Romande disposant d’un service d’urgences ouvert 7j/7, 24h/24, de soins intensifs et de soins continus, ainsi que de services de médecine interne et de pneumologie pour les soins aigus. Il dispose également d’une unité de soins intermédiaires de néonatologie et d’un centre de médecine du sport Swiss Olympic Medical Center.

L’Hôpital de La Tour est reconnu dans la planification hospitalière du canton de Genève et accueille également des patients sans assurance complémentaire dans certains cas précis. Les consultations ambulatoires, sont, quant à elles, accessibles à tous les assurés au bénéfice de l’assurance maladie de base (LAMal).

L’Hôpital de La Tour en chiffres par année:

7’500 patients hospitalisés
339’000 prises en charge ambulatoires
dont 39’000 urgences
6’600 interventions chirurgicales
52 médecins formés dans 11 disciplines médicales
1’100 collaborateurs
511 médecins agréés actifs.

" Nous comprenons que chaque patient est unique et que chacun a sa propre histoire et ses propres problèmes. Nous évaluons chaque patient individuellement et offrons à chaque patient le meilleur traitement pour son problème particulier. "

— Dr Jean-Marie Wenger, Chirurgien gynécologue

Atrophies vulvaires et cicatrices

Est-ce que l’endométriose peut compromettre la santé sexuelle de la femme et du couple ?

RTS

L’endométriose, une maladie intime touchant une femme sur dix - RTS le journal

Endométriose: la fin d’un tabou

L’endométriose, une maladie intime touchant une femme sur dix - L'ILLUSTRÉ

Préoccupées par l'endométriose ?

Un rendezvous pour répondre à vos question !